Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Les gaspillages d'énergie vus du ciel

Publié le 16 juin 2008

C'est bien connu : l'air chaud monte. En cas de fuite de chaleur, c'est au niveau de la toiture que la déperdition est la plus importante. Pour quantifier ce phénomène, une thermographie aérienne du territoire d'Angers Loire Métropole sera réalisée cet hiver.

Une thermographie, c'est une photographie infrarouge sur laquelle les nuances de chaleur apparaissent sous forme de taches colorées. En fonction de la chaleur dégagée par le sujet photographié, la couleur varie.

Sur cette base, les thermographies aériennes permettent de balayer un territoire pour identifier les grandes sources de déperdition de chaleur, qui correspondent à autant de défauts d'isolation.

Pour localiser ces grandes sources de déperdition, et favoriser la prise de conscience des gaspillages qui leur sont liés, les élus d'Angers Loire Métropole ont décidé, lors du conseil communautaire du 12 juin, de réaliser une thermographie aérienne de l'agglomération angevine.

Cette opération ne peut être réalisée que l'hiver, lorsque la température extérieure est faible. Et pour être représentative, elle doit avoir lieu à une heure de la journée où les chauffages tournent à plein régime, par exemple le matin, hors périodes de vacances scolaires. Réalisée par avion ou hélicoptère, elle nécessite enfin des conditions climatiques favorables au survol du territoire.

Si l'ensemble de ces conditions sont réunies le jour J, la thermographie aérienne d'Angers Loire Métropole aura lieu durant l'hiver prochain. Les données recueillies seront ensuite traitées sous forme de cartographie.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288