Détail

Angers Loire Métropole

Jardins d'expression

Menu principal

Passer le Menu principal

Retour au menu principal

Contenu principal

Passer le contenu principal

Ça s'est passé sur le territoire

Partage Viadeo

Le choix du bois pour l'école de Feneu

Publié le 31 janvier 2008

A l'école de Feneu, les nouveaux locaux de la salle polyvalente et de la bibliothèque sortent de terre. Particularité : c'est une structure en bois qui se dresse sur le chantier, en lieu et place des traditionnels béton et parpaings. Un choix écologique... qui n'alourdit pas la note.

"Depuis cinq ans, c'est le boom." Cela fait vingt ans que Denis Mellier et son frère Olivier proposent des constructions en bois. "Le décollage a été long, mais il y a maintenant une forte demande."

Pour les particuliers et collectivités qui s'intéressent à ce matériau, la première motivation est souvent écologique. Mais même au niveau économique, le calcul s'avère intéressant.

C'est le constat qu'a posé Angers Loire Métropole suite à l'appel d'offres lancé pour l'école de Feneu. La collectivité intervient en effet pour l'extension des écoles primaires, en cas de hausse des effectifs, ou pour remplacer des préfabriqués devenus vétustes. C'était le cas à Feneu, où de nouveaux locaux étaient nécessaires pour la salle polyvalente et la bibliothèque.

Parmi les candidats à la maîtrise d'oeuvre, un entrepreneur propose une construction en bois, pour un coût similaire aux autres devis. Les atouts du bois emportent alors le morceau.

En termes de développement durable, construire en bois nécessite dix fois moins d'énergie qu'avec du ciment et du béton. L'isolation est aussi meilleure, malgré des parois plus fines qui permettent un gain de 7% de surface utile. Soit environ 11m2 pour l'école de Feneu, le chantier portant sur 160m2.

Reste la question de l'usure et de l'entretien du bâtiment, qui a longtemps été pointé du doigt, le bois ayant tendance à noircir. Un problème résolu par l'utilisation, sur les bardages extérieurs, d'un mélange bois et ciment pour une résistance sans faille aux intempéries. "Et pour ce qui est de la longévité, voyez la Maison d'Adam...", indique Denis Mellier. "Si la construction est bien faite, sans prendre l'humidité, il n'y a pas de problème."

Mais le bois est-il une ressource vraiment "durable", alors qu'on parle depuis des années de déforestation ? "Le bois que nous utilisons vient de France ou d'Europe du Nord, de forêts bien gérées, qui sont même en extension."

A Feneu, le chantier sera terminé en juin. D'ores et déjà, les services d'Angers Loire Métropole ont décidé de renouveler l'expérience, lors de prochains travaux prévus à l'école Jean-Madeleine, à Montreuil-Juigné.

Retour au contenu principal

Contenu secondaire

Passer le contenu secondaire

À ne pas manquer

En ce moment sur le territoire

Retour au contenu secondaire

6288